Le Chinois : Sébastien Kauffmann

Sa rencontre avec Yorgui Loeffler

Passionné par le jazz manouche, Sébastien Kauffmann apprend à jouer de son instrument dès l’âge de 12 ans. Mais le désir de faire de cette passion un métier est né de sa rencontre avec Yorgui Loeffler deux ans plus tard. Ce dernier lui a prêté sa 1ère guitare avant de devenir son professeur mais surtout son ami. En 2005, lors d’un concert à Village-neuf, Yorgui l’invite sur scène sous le nom du « Chinois » qui devient son nom de scène.

fusion le chinois djanito

Sa collaboration avec Djanito Félix

Sébastien commence à se démarquer grâce à son sens de l’improvisation, son jeu rapide et mélodieux. En 2007, il fonde un duo avec son cousin Djanito Félix. Ensemble, ils parcourent la France, des petites scènes qui bordent les plages du sud en passant par l’Olympia à Paris et le grand festival Jazz à Colmar. Très attachés à leurs racines manouches, les deux amis arrivent a retranscrire l’univers de leur culture. Le Chinois commence à chanter sur certaines chanson comme O Lechto Gurko. Ils sortent leur 1er album Fusion en 2012. Sébastien a composé deux chansons, une dédicacée à sa fille (Ma petite symphonie) et une à Yorgui (Swing for Yorgui) et Djanito deux également : Valse à tata et Rien que nous. Les huit autres reprises sont des classiques du jazz manouche. Les musiciens ont reçu le 2ème prix du jardin des Tuileries à Paris.

chinois yorgui loeffler djanito

Le Chinois trio et les tournées

En quête d’indépendance dès 2013, le Chinois multiplie les projets artistiques avec souvent  son ami Yorgui Loeffler. Ils reprennent ensemble la chanson composée par Michel Legrand pour le film Les parapluies de Cherbourg (1964) et ont tourné un clip visible sur YouTube. Si Sébastien enchaîne les prestations en solo dans les salles alsaciennes, il est aussi présent sur les festivals : « Jazz&Swing manouche » à la Fête des Tuileries, « Festival Jazz manouche » de Zillisheim et encore le « Poët Laval Jazz/s Festival » au Poët Laval et « Swing 41 » à Salbris avec le Yorgui Loeffler Trio. Pour la saison 2015, le Chinois s’est entouré d’un guitariste rythmique et d’un contrebassiste afin de former enfin son propre trio. Il a effectué deux grosses tournées : une durant tout le mois de juillet en Normandie (20 dates) et une en décembre sur le thème « Un noël manouche » (15 dates).

Chinois & friends, une nouvelle formation et 2 albums :

En septembre 2015, il enregistre en Normandie un nouvel album « Chinois & friends » avec le guitariste rythmique Denis Leboul et le contrebrassiste Christophe Reinhardt. Trois musiciens de marque y ont posé leur patte artistique : le guitariste Yorgui Loeffler, le pianiste François Chesnel et le clarinettiste Jean Ade. L’album est sorti en janvier 2016 et est acclamé par la presse et le public. Le Chinois & friends pose alors les bases d’un nouvel élan artistique et une tournée dans la France entière suivit sa publication.

Deux beaux projets suivirent en 2017 : le tournage du clip « Douce nuit » qui marque le début de son travail aux côtés de Manio Loeffler et Heidi Adel, mais aussi la conception de sa propre guitare par le luthier Carmelo Guimenez. Baptisée « L’Etoile », elle donnera son nom à un nouvel album. La même année, il a en effet croisé la route du trio jazz Thosylbrudan avec qui il forme un nouveau groupe. Une tournée est prévue pour 2018, l’album Mon étoile sort en mai 2018.